jeudi 11 août 2011

La chance ...

Un morceau de béton s'est détaché du viaduc sur la rue Papineau cet après-midi. On en parle ICI. Résultat = un pare-brise pété et un gars à l'hôpital.

C'est arrivé à 16h 20.

J'y passais avec l'autobus 45 vers les 13 h 30.

Fiou !

Ajout : on vient d'apprendre que le morceau de béton ne provient pas du viaduc mais que c'est probablement un connard qui l'a lancé sur la chaussée. Des bibittes dans le ciboulot, c'est pas évident à détecter ...

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Croco,

ça fait parti des petits bonheurs d'habiter cette merveilleuse ville surpeuplée qui n'entretient plus rien: les ponts et viaducs s'écroulent, les acqueducs sont des passoires, les rues ont des cratères plus grands que ceux de la lune. Même en marchant il faut garder le nez par terre si on ne veut pas se ramasser avec une cheville cassée.

Sans parler du trop de monde, des crimes, de l'impolitesse généralisée (c'est ce qui se passe quand il y a trop de rats dans une cage), des transports en commun insuffisants: si je pouvais je ne mettrais plus jamais le nez dehors!

La chance...comme tu dis. Et j'admire ton regard bienveillant sur Montréal, mais moi...non!

Et pendant que tout s'effondre ici, nos brillants "gouverneux" font tout pour vendre le Plan Nord, histoire d'aller dévaster les régions qui ont encore un peu de verdure et d'air pur à respirer. À vomir!

Lise qui aurait dû se taire.

crocomickey a dit…

T'aurais dû mais tu n'as pas pu. Et c'est bien ainsi. Car le silence est peut-être d'or, mais il fait aussi gonfler la mauvaise humeur et la frustration. Le défoulement est peut-être pas doré, mais il délivre souvent de grandes bouffées d'air bénéfique ...

Anonyme a dit…

Et là je viens de lire ton ajout; je n'en reviens pas que quelqu'un puisse délibérément faire ça!

À bien y réfléchir, je n'ai rien dit d'offensant dans mon commentaire précédent; et je suis absolument certaine de ne pas être la seule à penser ainsi...

Bonne journée Croco!

:)

Lise

Zoreilles a dit…

Même de loin, on perçoit (c'est inévitable) toutes les difficultés de la circulation à Montréal. Et cet été, c'est encore plus frappant. Même ici, les gens ne parlent que de ça. Et de l'anglais qui prime partout dans le service à la clientèle.

C'est triste mais plusieurs évitent Montréal. Ce n'est pas souhaitable pour l'économie d'une ville...

Mes zamours sont à Montréal en ce moment, ils n'ont peur de rien, n'est-ce pas? Rendez-vous dans la tour de Radio-Canada ce matin et ils passent le reste de la fin de semaine à Montréal. Ils veulent amener la petite au Biodôme!

Anonyme a dit…

@Zoreilles

Le Biodôme ça vaut vraiment le détour; je n'y suis allée qu'une seule fois (suis dûe pour y retourner donc) il y a des années. J'espère que tes amours en profiteront pour visiter le Jardin Botanique et l'Insectarium (quoique Félixe risque de moins aimer ce dernier); grâce à ton commentaire je réalise encore une fois (je dois souvent me le rappeler à moi-même) qu'il y a de la beauté à Montréal.

Merci à toi!

Lise

crocomickey a dit…

Et il y a une autre chose qui rend Montréal unique : les montréalais ! Du ben bon monde ...

Anonyme a dit…

Oui Croco tu as raison, il y a du beau monde à Montréal, des gens généreux qui se soucient des autres, ça aussi je dois me le rappeler à moi-même, trop souvent hélas! Et tu es l'une de ces belles personnes, vraiment! Tu vois le côté ensoleillé alors que je nage trop souvent dans l'ombre...

Encore Lise