vendredi 26 août 2011

Les bons jacks...

Depuis une semaine, on peut lire d'innombrables textes découlant de la mort de Jack Layton. Des compliments à n'en plus finir auxquels j'ai aussi contribué (très brièvement). L'unanimité autour de ce politicien au grand sourire.

Il y a quelques minutes, j'ai aussi lu ce texte de Jacques Lanctôt qui sonne une autre cloche.

Ça remet des choses en perspectives, je le reconnais ...

6 commentaires:

Zoreilles a dit…

Je te suis reconnaissante d'avoir porté à notre attention ce texte de Jacques Lanctôt. Ça n'enlèvera rien à la mémoire de Jack Layton mais ça m'a permis de mieux comprendre une impression que j'avais quand j'ai écouté (à Télé-Québec) le documentaire sur Michel Chartrand, récemment. Je ressentais comme un malaise à voir et entendre Chartrand, si diminué, Chartrand pour lequel j'ai toujours eu de l'admiration, Chartrand que je ne reconnaissais pas sans sa fougue et sa passion, avec tant de confusion dans son regard et sa pensée, son défaitisme. Même malaise pour ce petit quelque chose de faux, de « scénarisé » autour de sa table... où il semblait absent, du moins dans son attitude. Ce film n'honorait pas Chartrand, sauf pour les images d'archives.

J'avais ressenti exactement la même chose que Lanctôt mais j'étais incapable de mettre des mots là-dessus. Lui, il l'a fait.

crocomickey a dit…

Pas vu ce film sur Chartrand...

Mais je l'ai croisé le vieux snoro dans une session de dédicace environ un an avant son départ. Drôle et sur la cruise avec les filles ... Tordant !

Le factotum a dit…

Moi, ce que je retiens de Michel Chartrand, c'est son attachement à la classe ouvrière. Sa façon de défendre les gens sans détour, en disant les vrais affaires.
Il est vrai qu'il paraissait diminué portant un regard évasif sur l'avenir.
Je demeure un admirateur sans borne pour ce grand homme.

Zoreilles a dit…

Si jamais t'as une petite heure de libre en fin de semaine et que t'aimerais voir ce film, Chartrand, le malcommode, voici le lien qui y mène :

http://video.telequebec.tv/video/7900/chartrand-le-malcommode

Je l'ai copié-collé de chez Marico qui avait fait un billet là-dessus tout de suite après sa diffusion, à Télé-Québec.

Accent Grave a dit…

Pour revenir à Layton, cette vague de sympathie, j'estime que c'est l'expression d'une lassitude envers tant de "petits" élu(e)es sans envergure.

À mon sens Layton n'a pas prouvé qu'il était un grand personnage politique mais a tout de même incarné une certaine crédibilité bien qu'il soit plus facile de jouer ce rôle quand on est dans l'opposition.

De plus, ces jours-ci on entend qu'il aurait eu le Québec à coeur. Pourquoi dit-on cela? Parce qu'il a fait élire des députés... par dépit. Affirmer qu'il attachait une attention particulière au Québec me fait sourire un peu, il voulait surtout que le Québec ne quitte pas l'ensemble fédéral.

Et Harper, en déclarant des funérailles nationales, fait plaisir au peuple. Il est habile celui-là. Layton aura facilité la tâche de Harper.

Accent Grave

crocomickey a dit…

@ Accent

T'es pas loin de mon felquiste favori ... :-)