mardi 14 septembre 2010

Mesrine freak

Ce matin, je m'en vais voir les deux films sur Mesrine au Beaubien. L'un après l'autre. Quatre heures de cinoche. On s'en reparle ...

Oups ! Raté. Ça sera pour demain ...

Finalement, je suis allé voir le premier. Excellent. Le deuxième, demain pm et on en reparle ...

3 commentaires:

Zoreilles a dit…

Vraiment? Tu vas te taper deux versions différentes de Mesrine? C'est pour comparer ou bien si le personnage te fascine?

Dans cette catégorie-là, je me suis forcée pour aller voir « Monica la Mitraille » quand c'est sorti, parce que j'ai déjà travaillé à la SQ, comme employée civile pour les enquêteurs de l'escouade des crimes majeurs. Un des gars de la gang était tout un méchant conteur. Il nous parlait de Richard Blass, de Lucien Rivard et de tous les criminels notoires du Québec qu'il avait côtoyés. À chaque fois qu'il commençait à nous conter l'une de ses vieilles enquêtes, on l'écoeurait en chantonnant l'air du Capitaine Bonhomme. Mais il était fascinant à écouter.

Le jour où elle a été tuée, Monica la Mitraille, il disait qu'elle avait un soutien-gorge bleu. La dernière image du film ne montre pas ce détail, tu peux être sûr que je « watchais ».

Il disait que c'était une sacrée belle femme mais tout un numéro, paraît-il. Mais belle... C'est Céline Bonnier qui tenait le rôle principal.

J'ai hâte de savoir ce que t'en penseras de Mesrine. Parce que moi, j'irai pas le voir, ce film, c'est sûr sûr sûr.

crocomickey a dit…

C'est pas deux versions, c'est une suite. Le premier, 1959=1968 dont les derniers instants au Québec. Et le deuxième, suite et fin en France. Tr;s très bien fait. Vincent Cassel = tout un acteur !!!

Accent Grave a dit…

J'ai vu le premier, en deux tentatives. La première fois il y aeut une panne d'électricité! J'ai aimé la première partie.

Je ne connaissais pas tout de son histoire.

Vous me faites penser, j'irai voir la seconde partie.

Accent Grave